socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire
'

La colère et la joie. Pour une radicalité créatrice et non une révolte destructrice.

Site de l’éditeur

Patrick Viveret, Les éditions Utopia, France, juin 2021

Nous sommes dans une décennie critique, où les légitimes colères devant la montée des inégalités ainsi que devant les insuffisances démocratiques et écologiques entraînent des replis identitaires qui font le lit des nationalismes autoritaires et xénophobes. Et la France n’est pas à l’abri de ce danger, comme le montre le risque, hier impensable, d’une élection de la fille de Jean Marie Le Pen en 2022.

Alors, comment faire un bon usage de l’énergie créatrice de la colère sans qu’elle ne devienne la source d’une révolte destructrice ou désespérée?

Comment faire appel aux émotions sans qu’elles nous entraînent sur la voie dangereuse du couple excitation /dépression ou celle des passions tristes ?

Comment développer la capacité de nos collectifs humains à vivre ensemble et à savoir s’opposer sans se massacrer ?

En d’autres mots, il s’agit de promouvoir une radicalité créatrice et non destructrice et ainsi créer les conditions d’une véritable intelligence sensible dont le moteur est la joie de vivre.

Dans ce livre, l’auteur expose et contextualise ses réflexions et propositions autour du rapport à la violence et la gestion des conflits. Il propose de nouvelles pratiques démocratiques permettant la construction de désaccords féconds pour que l’adversaire se substitue à l’ennemi et que le pouvoir de domi- nation se transforme en pouvoir de création. C’est à dire que le pouvoir « sur » devienne un pouvoir « de ».