socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire
'

Gouvernance verticale, gouvernance horizontale et économie sociale et solidaire: le cas des services à la personne

Géographie, économie, société, 2010, vol. 12, issue 1, pages 15-30

Bernard Enjolras, 2010

Lire l’article complet sur : www.cairn.info

Résumé :

K’approche en termes de nouvelle gouvernance donne une place significative aux acteurs de la société civile à la fois dans les processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques. Le thème de la gouvernance a pour arrière plan une érosion des prérogatives de l’État dans les pays développés. La problématique de la gouvernance traduit un déplacement de l’attention portée aux modes de fonctionnement des organisations publiques vers une attention accrue portée aux réseaux d’acteurs. Cet article s’attache à conceptualiser deux perspectives de la gouvernance, l’une centrée sur l’État et l’autre centrée sur la société civile, et d’en tirer quelques conséquences pour l’analyse empirique des processus de gouvernance. Dans un premier temps l’article développe le concept de « régime de gouvernance » permettant de mettre en évidence la pluralité des modes de relation entre l’État et la société civile. Dans un second temps, cette approche « verticale » de la gouvernance est contrastée avec une approche « horizontale » centrées sur la capacité d’auto-organisation et de coopération des acteurs de la société civile au sein de réseaux. L’article argumente en conclusion pour le développement de recherches qui articulent ces deux perspectives.

Sources :

Cairn info