socioeco.org
Sitio de recursos de la economía social y solidaria
'

Bilan 2013 du Sol-Violette

diciembre 2013

Para bajar : PDF (4,2 MiB)

Resumen :

L’association Sol-Violette a eu pour objectif en 2013 le développement et la consolidation de la monnaie citoyenne de Toulouse le Sol-Violette. La principal question au cours de nos travaux a été : Comment consolider et développer la monnaie citoyenne en gardant une qualité, les éléments transformateurs, une convivialité et en améliorant la dynamique démocratique.

Pour ce faire, l’association Sol-Violette fin 2012, a collectivement défini des orientations dans un plan à 3 ans (Fig.1 - 2) pour les années 2012, 2013 et 2014. Celles-ci ont également été priorisées en assemblée plénière par ses membres qui a donné mandat au comité de pilotage pour le mettre en place appuyé par l’opérateur technique l’association Folies (Formation Locale et Internationale à l’économie Solidaire).

Des actions importantes ont marqué cette année : la création des comités locaux d’animation de proximité dans les quartiers, le travail de sensibilisation et d’action collective transformant la cafétéria du lycée Gallieni en un lieu d’économie solidaire (commerce équitable, traitement des déchets et recyclage, citoyenneté et monnaie…), la création d’un comité d’étudiants réunissant des représentants de toutes les universités, l’arrivée d’une quatrième maison des chômeurs FASOLMI, la réalisation des portefeuilles

avec le chantier d’insertion la Glanerie et la maison des chômeurs Avenir, la participation à des événements culturels et d’éducation populaire auprès des habitants, mais aussi diverses rencontres qui ont eu lieu avec la Banque de France et l’Autorité de Contrôle Prudentiel et ont rendu compte encore une fois compte du sérieux du travail d’ingénierie de la monnaie citoyenne toulousaine.

En effet, le Sol-Violette continue à tisser les liens dans la diversité, en allant même jusqu’à rapprocher les acteurs du terrain et des chercheurs, ou encore les créateurs de la monnaie citoyenne et le commissaire européen chargé de la mise en place de l’euro pour étudier les leviers qui permettent de faire de cette action collective un espace de sensibilisation et de construction du bien commun.